Pourquoi pas ReactJS ?


A l'heure actuelle, AngularJS s'impose comme la référence des frameworks web. Son approche "full-stack" (c'est à dire qui contient tout le nécessaire pour construire une application single-page ou "SPA") séduit et son architecture présente de vraies bonnes idées (modularité, injection de dépendance, ...). La formation Zenika marche d'ailleurs très fort. Le framework s'appuie sur sa communauté et son écosystème de librairies dont certaines sont devenues incontournables (UI-router, UI-Bootstrap, angular-translate, etc.). Mais au-delà de l'écosystème AngularJS, il y a celui du Javascript, plus vaste encore et dans lequel se trouve le produit d'un autre géant du web : ReactJS.

Lire la suite...

A la découverte du Framework Avatar


Le 24 Septembre, Oracle a ouvert les sources de son nouveau Framework Avatar sans faire de bruit. Ce Framework permet de développer des Single Page Applications HTML5. Aujourd'hui, Node.js est le second projet le plus populaire sur GitHub. Les frameworks javascript comme Angularjs deviennent de plus en plus populaire. C'est dans ce contexte que Oracle dévoile son framework pour rentrer dans la course au Javascript. Penchons nous sur celui-ci.

Lire la suite...

Test the Web Forward


Test the Web Forward est un nouveau type de conférence; elle a pour but de faire se rencontrer les personnes qui écrivent les nouveaux standards du Web et les développeurs. En plus clair, cela veut dire que toutes les stars des spécifications HTML5, CSS, WebRTC, SVG, DOM, Layout, BiDi, IndexedDB, Canvas et plein d'autres encore seront là pour discuter avec vous.

La conférence est organisée par, dans l'ordre alphabétique pour ne vexer personne, Adobe, Facebook, Google, Microsoft, le W3C et… Zenika! Elle aura lieu à Telecom ParisTech, ce vendredi et samedi prochain.

Il reste encore quelques places, inscrivez-vous vite ici: http://testthewebforward.org/paris-2012.html

Profitez-en, les autres Test the Web Forward mondiales sont à Beijing et à San Francisco, donc ça sera un peu plus loin.

Présentation comparée de Backbone JS et Ember JS


Le 15 février dernier s'est tenue une soirée sur les frameworks JavaScript au LyonJS. Romain Philibert a présenté le framework Backbone JS tandis que Damien Mathieu s'est attaqué à Ember JS.

Lire la suite...

La What's Next débarque sur mobile


Tout le programme et l'actualité de la What's Next sur votre mobile


Disponible sur le site http://www.whatsnextparis.com/mobile/, l'application permet d'accéder à toutes les informations sur l'évènement : le planning, les conférences, les speakers, les derniers tweets ainsi que les informations pratiques.

Lire la suite...

Sencha Touch : un framework HTML5 pour Mobile


Sencha Touch est un framework JavaScript spécialement conçu pour développer des applications web mobiles. Ce produit est développé par l'entreprise Sencha, anciennement nommée ExtJS, et qui s'est étendue avec jQTouch et Raphael.

La particularité de ce framework est son développement presque exclusif en JavaScript. Sencha touch est compatible avec les platformes android, iOS (iphone, ipod touch, ipad) ainsi que le tout dernier BlackBerry 6. Il est en particulier adapté à toutes les résolutions d'écran. Il ne s’exécute cependant que sur les navigateurs webkit. Le framework est disponible en version 1.1 (sortie le 24 mars), sous une licence open source GPL3 et une licence commerciale gratuite.

Dans cet article, vous allez apprendre comment utiliser Sencha Touch pour construire des "WebApps" riches et performantes pour votre mobile. Je reprendrai mon application Agenda précédemment développée avec jQTouch et jQuery Mobile.

Lire la suite...

jQuery Mobile : un framework jQuery pour les applications Web Mobiles


jQuery Mobile est un framework crée par le projet jQuery dont la première version est sortie en octobre 2010. Il est actuellement disponible en version 1.0 alpha 4.1 (depuis le 7 avril) et sous les licenses MIT et GPL2.

Le principal atout de jQuery Mobile est sa compatibilité avec un grand nombre de plateformes mobiles et navigateurs :

  • Apple iOS (3.1-4.2): iPhone, iPod Touch, iPad
  • Android (1.6-2.3)
  • Blackberry 6
  • Windows Phone 7
  • Palm WebOS (1.4)
  • Opera Mobile (10.1): Android
  • Opera Mini (5.02): iOS, Android
  • Firefox Mobile (beta): Android

Le support de Blackberry 5 et Nokia/Symbian est prévu pour la version bêta (annoncée pour mi-avril).

Dans cet article, je vais vous montrer comment utiliser ce nouveau framework pour faciliter le développement de vos applications web pour mobiles. Pour l'exemple, je reprendrai mon application de démonstration Agenda que j'ai développé avec jQTouch dans mon dernier billet.

Lire la suite...

Développer des applications mobiles avec jQTouch


jQTouch est un plugin jQuery, développé par David Kaneda en 2009 et est disponible en version 1.0 bêta 2 sous la licence MIT. Actuellement, il utilise la version 1.3.2 de jQuery. Il a été conçu spécialement pour iPhone et iPod Touch, et se destine plus généralement à tout appareil disposant d'un navigateur webkit (Safari, Chrome).

Dans cet article, je vais vous expliquer comment utiliser jQTouch pour développer une application Web pour mobile interactive et ayant toute l'apparence des applications natives iPhone ou Android.

Lire la suite...

A la découverte des frameworks JavaScript mobile


Développer une application native pour mobile devient de plus en plus contraignant. En effet, entre Apple qui impose ses outils et son langage, Android et son développement en Java sans parler des autres plateformes BlackBerry, Symbian... Il serait bien pratique de trouver un outil pour faire des applications performantes compatibles avec toutes ces plateformes.

Et bien, une alternative possible est : le développement web !

Lire la suite...

HTML5 et les WebSockets


Aujourd'hui, nous allons poursuivre notre dossier consacré à HTML5 par une étude du standard qui a eu le plus de succès : les WebSockets. Cette spécification permet d'ouvrir une connexion bi-directionnelle permanente entre un client et un serveur, afin de résoudre certains problèmes posés par le caractère unidirectionnel et déconnecté du protocole HTTP.

Les WebSockets autorisent ainsi le développement de véritables applications temps-réel performantes telles que des sites d'informations ou de suivi des cours boursiers, ou des applications multi-utilisateurs (chat, jeux en ligne...).

La spécification permettant d'utiliser les WebSockets est développée par le W3C, tandis que le protocole de communication est standardisé par l'IETF.

Lire la suite...

- page 1 de 2