What's Next… les premiers speakers

Dans ce billet, je reviens sur les raisons d’avoir créé la What’s Next, sur le processus de sélection des speakers, et enfin je vais essayer de brosser un portrait rapide des différents intervenants qui nous font l’honneur de venir.

En créant la What’s Next, nous avons voulu tout d’abord créer un événement centré sur l’écosystème Java/JVM de grande taille en France. Un événement ouvert à tous, développeurs, architectes, experts. Que chacun puisse revenir avec de nouvelles idées, de nouvelles façons de résoudre les problèmes qui nous sont quotidiennement posés. Un événement où les speakers seraient tous des spécialistes reconnus de leur domaine. Reconnus à raison, pour leur contribution intellectuelle abstraite mais aussi pour sa matérialisation en terme de code. Des spécialistes qui viendraient du monde entier, souvent pour la première fois professionnellement en France, et qui réalisent que nous ne sommes pas uniquement un pays de tourisme, mais que nous avons de plus une communauté Java cultivée et en pleine croissance.
Enfin un événement qui permet à des speakers venus donc spécialement en France de s’exprimer sur leurs spécialités, dans un contexte résolument axé sur le futur proche. Que deviendront nos technologies à court et moyen terme? Comment comprendre les visions de chacun des grands acteurs du monde Java et les buts vers lesquels ils tendent? Des questions complexes, dont les réponses fluctuent au rythme des annonces de chacun des protagonistes. Des questions que se posent semaines après semaines les passionnés, mais aussi tous ceux qui sont en train de faire des choix technologiques.
Pour répondre à cette demande d’information, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter la What’s Next. Une conférence que nous voulons un peu différente des autres, conviviale et réunissant une bonne partie de la communauté française, avec un accès privilégié à des experts qui ne seraient peut-être jamais venus en France par ailleurs, et qui peut-être ne reviendront pas de sitôt.
Je vais essayer maintenant de vous présenter les speakers que nous avons choisi d’inviter, par ordre alphabétique à défaut de meilleure règle.
Shay Banon est un spécialiste des systèmes distribués et de la recherche. Il a fondé le projet open-source Compass, qui se base sur Apache Lucene et résoud les problèmes classiques de distribution d’index, en base de données, GigaSpaces, Oracle Coherence ou Terracotta, et bien d’autres choses encore. Il est ensuite devenu Technical Director chez GigaSpaces, qui est l’un des grands fournisseurs de grille de données (« data-grid »). Il a maintenant fondé un nouveau projet open-source appelé ElasticSearch, qui vise à devenir le standard de facto de recherche massive sur des systèmes NoSQL. ElasticSearch est une ré-architecture complète de Compass, une sorte de Compass 3, mais pensé depuis l’origine pour des fonctionnements de type cloud, multi-index, avec toutes les fonctionnalités haut-niveau que l’on peut souhaiter, le re-balancing, le routage, etc, et avec un format JSON sur des API RESTful pour permettre une interopérabilité maximale.
Jonas Bonér est l’une des rockstars des écosystèmes Java/Scala. Il a travaillé dans sa carrière pour BEA sur la JVM JRockit, puis pour Terracotta sur les aspects de manipulation de bytecode, d’AOP et de multi-threading. Il a créé le projet AspectWerkz pour implémenter l’AOP en Java, puis après la fusion avec le projet AspectJ, est devenu l’un des membres de l’équipe Eclipse AspectJ. Il a maintenant créé le projet Akka, qui vise à simplifier la création d’architectures event-driven, scalable et résistantes aux pannes. Akka présente un modèle de type Acteur pour Java et Scala, et le projet prend actuellement de plus en plus d’ampleur.
Adrian Colyer est le légendaire CTO (Chief Technical Officer) de SpringSource, maintenant dans le giron de VMware. Il a commencé sa carrière chez IBM et est devenu l’une des sommités de l’Aspect-Oriented Programming (AOP), en dirigeant le projet AspectJ. Il a été distingué par le MIT comme l’un des 100 jeunes innovateurs mondiaux. Il contribue et dirige avec Rod Johnson la stratégie de SpringSource aujourd’hui. Bref l’une des personnes incontournables du futur de notre plateforme Java.
Rob Harrop est l’un des grands du middleware. Il a travaillé dans sa carrière sur de nombreux produits visant le segment de la haute performance et de la haute disponibilité. Il a écrit de nombreux livres dont l’un des plus célèbres est « Pro Spring », et travaille désormais chez SpringSource. Il dirige le projet dm Server, maintenant renommé Eclipse Virgo, et travaille sur RabbitMQ, un middleware orienté message implémentant AMQP.
Jevgeni Kabanov a créé et implémenté JRebel, un système permettant de recharger à chaud dans une machine virtuelle Java les modifications que vous apportez au code source, en continu. Le but, réduire au maximum le temps perdu en développement. Jevgeni est donc devenu l’un des meilleurs connaisseurs des mécanismes Java avancés tels que le classloading, le modèle mémoire, etc. Il est capable d’expliquer simplement ces mécanismes, et vous fera prendre conscience des implications de tout ce que vous utilisez au jour le jour.
Kohsuke Kawaguchi n’est plus non plus à présenter. Il a travaillé chez SUN Microsystems, et a notamment développé le serveur d’intégration continue Hudson, maintenant renommé Jenkins. Il a maintenant fondé sa société InfraDNA, et s’est rapproché de CloudBees, qui est notamment dirigée par Sacha Labourey, l’ex-CTO de JBoss. Il est donc à plus d’un titre l’un des protagonistes du futur de l’intégration continue.
Howard Lewis Ship est le créateur d’Apache Tapestry. Il est Java Champion et membre de plusieurs PMC Apache. Il a lancé la programmation web par composants en Java, et apporte son expérience du web en tant qu’implémenteur de l’un des grands frameworks MVC2. Howard s’intéresse à Clojure et à la programmation fonctionnelle depuis longtemps et a notamment développé un framework web en Clojure appelé Cascade, complètement pensé fonctionnel.
Jags Ramnarayan travaille pour GemStone Systems en tant que Chief Architect. Il a travaillé précédemment pour BEA et a notamment représenté BEA dans le consortium W3C SOAP, JAXM et autres. Pour GemStone, il a siégé dans la spécification J2EE, ainsi que dans l’Expert Group d’EJB (Enterprise Java Beans). Au-delà de ces honneurs, il a dirigé et implémenté techniquement plusieurs produits de GemStone, dont GemFire, une grille de données haute performance.
Theo Schlossnagle est l’un des experts mondiaux de la montée en charge (scalabilité). Il a notamment écrit « Scalable Internet Architectures » qui est l’un des ouvrages de référence sur le sujet, et conseille au travers de sa société OmniTI des grands noms du web, en les aidant à résoudre des problèmes complexes d’architecture et d’implémentation. Il est le créateur de nombreux projets open-source dans le domaine du monitoring, du messaging, de la haute disponibilité, dans une philosophie de type DevOps.
Nous avons mis du coeur à l’ouvrage pour pouvoir vous proposer ces grands noms, et faire se rencontrer des leaders de différentes communautés Java, depuis la haute disponibilité, la performance jusqu’aux nouveaux langages de la JVM, Scala, Clojure, en passant par les systèmes NoSQL et l’intégration continue. Si vous voulez vous inscrire, vous pouvez profiter du tarif early-bird.
See you there!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :