dotScale 2014 ou la consécration de Docker

Si l’édition de dotScale de 2013 a été un grand succès, nous étions curieux de voir s’il en aurait été de même pour celle de 2014. Et bien mission tout à fait accomplie ! Les organisateurs ont réussi à rassembler à Paris les chefs de file, en France et à l’international, du mouvement DevOps. Chacun d’entre eux a reçu carte blanche pour parler de leurs projets et de leurs parcours professionnels pendant 30 minutes. Ce melting-pot de développeurs, experts en scalabilité et exploitation a favorisé la découverte et le partage des connaissances, et le format TED talk brillamment orchestré par Sylvain Zimmer est très prenant : une dizaine de talks qui se sont suivis les uns après les autres dans le cadre magnifique du Théâtre de Paris.

Docker le grand gagnant

Comme il était prévisible, Docker a attiré toutes les attentions. A un tel point qu’on se demande si les organisateurs ne seront pas tentés de lancer un dotDocker l’année prochaine !
Alors que bizarrement il n’y avait pas de talk spécifique prévu sur docker, plusieurs speakers ont saisi l’occasion pour en parler : Mitchell Hashimoto a rappelé que la dernière version de Vagrant supporte docker comme provisioner, Thomas Hatch que Salt gère les environnements Docker et Steeve Morin a présenté son projet boot2docker dont on parlera plus tard.
Mais la consécration a eu lieu à la fin de la matinée. Quelques jours après avoir remporté le JAX award, voilà que le dot Scale Prize est aussi assigné à Docker. Et Solomon Hykes, le papa de la baleine à containers, est magiquement paru en vidéo conférence depuis San Francisco pour remercier ceux qui lui ont attribué le prix. Sollicité par Sylvain Zimmer, il a expliqué que les 10 000 dollars du prix seront remis à la communauté. En revanche, il n’a rien voulu dévoiler des prochaines évolutions de Docker. La première DockerCon va bientôt commencer (9-10 Juin) et c’est sans doute à cette occasion-là que seront faites les annonces.
Solomon Hykes
Solomon Hykes

Les talks

Bien sur Solomon n’a pas été le seul createur de projet Open Source à paraître sur scène. Comme on l’a déjà anticipé, Mitchell Hashimoto (Vagrant, Packer) et Thomas Hatch (SaltStack) avaient leur présentations. Jeff Lindsay (Dokku et Flynn) et Fabien Potencier (Symfony) étaient là également. Pour ceux qui ne suivent pas l’évolution des projets à la mode, il y avait aussi le CTO de Atlassian, deux ingénieurs de chez Google et l’inventeur du protocole DNS Paul Mockapetris à compléter le line-up. Voici un retour sur les 3 talks qui nous ont le plus inspirés :

Consul – Mitchell Hashimoto

Juste avant le début de la conférence, avec un collègue on discutait sur la difficulté de maintenir (i.e. créer, modifier, versionner) les fichiers de properties d’une application quand celle-ci évolue et qu’on exploite plusieurs environnements en parallèle (dev, recette, pre-prod, prod etc..). Il faudrait disposer d’un outil qui simplifie la gestion et qui s’intègre dans les processus de déploiement. C’est donc avec intérêt qu’on a suivi la présentation de Consul. Cet outil conçu par les créateurs de Vagrant est, à la base, une sorte de couteau suisse pour le monitoring et la discovery de services. Mais une de ses fonctionnalités est la gestion hiérarchisée de clés/valeurs par le biais d’une API REST. Par exemple, une fois qu’on a démarré le service il suffit d’une simple requête HTTP pour enregistrer une nouvelle property :

$ curl -X PUT -d 'value1' http://localhost:8500/v1/kv/web/key1
true

Et une deuxième requete nous permettra de la récupérer (encodée en base64) :

$ curl http://localhost:8500/v1/kv/web/key1
[{"CreateIndex":97,"ModifyIndex":97,"Key":"web/key1","Flags":0,"Value":"dmFsdWUx"}]

 
Mitchell Hashimoto ©dotConfercences
Mitchell Hashimoto © dotConferences

Salt Stack

Salt est un outil pour la gestion de l’infrastructure et surtout un des projets les plus actifs sur github. Thomas Hatch, son créateur et CEO de SaltStack, était au dotScale 2014 pour presenter Salt et les caractéristiques qui ont déterminé son succès. Démarré en 2011 Salt doit sa réussite à la simplicité d’installation, au support de tout type de plateforme et à une architecture scalable.
Thomas Hatch ©dotConferences
Thomas Hatch © dotConferences

boot2docker – Steeve Morin

Docker est un moteur de containers Linux  » legers « , basé sur la technologie LXC qui ne peut fonctionner que sur les systèmes d’exploitations Linux. Le projet boot2docker|https://github.com/boot2docker/boot2docker] permet de contourner cette barrière et d’exécuter Docker sous Windows ou OS X. En gros il s’agit d’une VM Linux avec Docker pré-installé. Deux caractéristiques font de cette VM un outil très pratique : la taille est très faible (5s). Il suffit donc d’installer VirtualBox et démarrer cette VM pour avoir Docker prêt à l’usage.
Steeve Morin ©dotConferences
Steeve Morin © dotConferences

One more thing…

Quand tout d’un coup Sylvain a prononcé les mots « one more thing » le silence est tombé dans la salle. Et ce ne fut pas pour présenter un nouveau modèle de smartphone mais plutôt pour dévoiler le Hacker Pledge, le Manifeste des sociétés hacker friendly, une liste d’engagements des sociétés vis-à-vis de ses ingénieurs qu’il veut recruter :

  • Mise en valeur de l’esprit d’initiative et de la curiosité ;
  • Conditions de travail qui favorisent une haute productivité ;
  • Ouverture et liberté d’expression ;
  • Restituer à la communauté

Le but du Hacker Pledge est celui de fédérer et de rendre visibles les sociétés qui s’engagent à souscrire ce Manifeste et où il est motivant de travailler. Et pour y parvenir voici la deuxième nouveauté : la création d’un nouveau site dotJobs.
© docConferences
© dotConferences

Les prochaines dotConferences

dotScale n’est que la première des quatre dot Conferences parisiennes. La suivante sera dotGO, sur le langage de programmation open source développé à Mountain View. Ensuite ça sera le tour des très attendues dotCSS et dotJS (14 et 17 Novembre). Stay tuned !
dotScale 2014 Speakers

Une pensée sur “dotScale 2014 ou la consécration de Docker

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :