Retour sur le Google I/O 2015

Le Google I/O 2015 s’est déroulé les 28 et 29 Mai derniers au Moscone Center à San Francisco. Zenika y était. Voici un retour sur cet événement majeur.

La keynote

La keynote est comme chaque année très attendue. Pour faire patienter les participants, une mini compétition de PONG était jouée en direct.
Cette année, un écran faisant quasiment le tour de l’immense salle de la keynote nous donnait une immersion totale lors des vidéos. Faisant parti du GDG Nantes, j’avais la chance d’avoir une place réservée dans les premiers rangs.
gdg_reserved2.png
Dès le début, le tempo est donné, les applications principales de Google comptent 1 milliard d’utilisateurs : « Search », « Youtube », « Maps », « Gmail », « Android », « Chrome ».
keynote1.png
Au début de la keynote, Sundar Pichai est passé rapidement sur l’état d’Android : ils sont partis d’un téléphone et ont maintenant une variété impressionnante de devices.
Il a ensuite parlé d’Android Wear proposant il y a un an seulement 2 modèles alors qu’il en existe dorénavant 7.
De la même manière, il a fait le point sur Android Auto et expliqué que GM sortait leur voiture sous Android Auto dès 2016 et qu’Android TV était embarqué sur certaines TV Sony et Sharp (avec en bonus l’annonce d’un partenariat avec HBO).
Ensuite, Sundar a introduit le futur d’Android et sa version « M Developer Preview » avec ces nouveaux concepts :

  • « App Permission » : on peut choisir les permissions de l’appli une à une.
  • « Chrome Custom Tab » : on peut lier son appli à une Tab Chrome en spécifiant le style pour surfer sur un lien tout en ayant l’impression de rester sur l’appli et profiter de son Chrome (config, mot de passe etc.)
  • « App Link » : une meilleure gestion des liens entre applis.
  • « Android Pay » : un nouveau moyen de faire des paiements sur Android
  • « Fingerprint support »
  • « Doze Mode » : une meilleure gestion de l’énergie. L’idée est de détecter les périodes sans activités pour gagner en batterie (exemple : la nuit)

La keynote a poursuivi avec un point sur le succès d’Android Wear et le fait qu’il atteignait les 4000 apps disponibles sur ce device (à noter l’icône de « capitaine train », seule appli française que j’ai reconnu).
Après, il a été question d’IoT. C’est un peu le truc à la mode et Google sort son écosystème appelé « Brillo » prévu pour l’automne.
keynote3.png
Pas grand chose d’annoncé hormis que c’est basé sur un android light… rien sur le SDK et l’aspect « end-user ».
Google a rapidement parlé de « Weave » prévu pour l’hiver qui serait le moyen de faire communiquer nos objets connectés (via du JSON?).
keynote4_l.png
Toujours Android avec « Now on tap », nous avons maintenant la possibilité d’appeler Google Now depuis un contexte, une application.
Ce qui est intéressant derrière, c’est de voir comment Google utilise un knowledge graph et leur modélisation du monde avec plus d’1 milliard d’entité différente elle-même instancié des millions de fois (personne, véhicule, ville)…
Après ce fut l’annonce de Google Photos. une application très sympa niveau performance et UX pour visualiser ces photos. Je l’utilise depuis le I/O et c’est vraiment très pratique. A noter que le stockage est illimité et gratuit (pour des photos de 16mp max et des vidéos en 1080p).
keynote5.png
Après Android, il a été question de Cardboard.
Assez fun comment cela a été présenté… Ils ont sorti quelques cardboards l’année dernière en speed pour le I/O 2014 et aujourd’hui, plus d’1 million de cardboard ont été produits.
A noter qu’ils ont sorti un cardboard V2 de meilleur qualité pour gérer les téléphones plus grands (notamment les iphones).
Ils en ont profité pour présenter Google Expeditions : l’idée est de pouvoir emmener virtuellement des classes et leur professeur dans un lieu incroyable… grâce au cardboard.
Dernier point : ils ont sorti une solution complète appelée « JUMP » pour filmer en 360° avec 16 GoPro (gérant la synchro etc.). A noter qu’on peut déjà visionner quelques vidéos en 360° sur Youtube.
keynote6.png
A la fin de la keynote, une présentation de l’état des derniers projets Google X a été présenté comme la « Self driving car » ou le projet « Loon ».
En sortant nous avions un cardboard offert !

Les conférences

Vous l’aurez compris avec ma description de la keynote : tout tournait autour d’Android.
D’ailleurs, nous pouvons déjà visionner l’ensemble des sessions présentées au I/O 2015 et c’est majoritairement des conférences Android (0 Cloud et quelques Web).
Les sessions que j’ai suivi étaient majoritairement des box talks c’est-à-dire des alcôves où l’on pouvait rentrer à 50 participants pour un talk de 30 min.
Ce n’était pas toujours évident de trouver sa place et globalement bruyant car les alcôves donnaient directement sur des lieux de passage… L’intérêt principal de ce mécanisme de « box talk » est de pouvoir suivre 5 min un talk, de voir si ça nous intéresse et d’y rester pour découvrir le sujet…

What’s new in Android ?

android-m.jpg
Je ne vais pas détailler ici toutes les nouveautés car de nombreux sites font ça mieux que moi 🙂 (et la vidéo est en ligne ici)
Voilà ce que je retiens :

  • Android Studio encore plus puissant et supportant le NDK (C++ sur Android)
  • Une page développeur customisable pour afficher vos applis Android

The next generation mobile web

Cette conférence, pas forcément très technique, était intéressante car Google introduit un nouveau concept « RAIL », acronyme pour

  • Response to Input : quand l’utilisateur touche ou bouge quelque chose, il faut répondre en dessous de 16 ms pour lui montrer que l’on a pris l’action en compte.
  • Animations & Scrolling : chaque animation ou effet de scroll ne doit pas excéder 16 ms.
  • Idle : le temps d’attente pour la réponse à une action doit être séparé en fenêtre de temps de 50 ms.
  • Page Load : le chargement d’une nouvelle page (dom ready) ne doit pas excéder 1s.

Cela expliquait aussi l’importance du web (85% du traffic mobile aux US). Côté démo, ils ont montré l’API « scheduler » (pour donner des priorités à l’affichage de la page et ne pas bloquer l’utilisateur) ainsi que le « push notification » dans Chrome (pour permettre à un site même avec Chrome fermé sur son device de recevoir des notifications sur notre montre ou device).

Chrome DevTools and RAIL

Ce box talk présentait les outils DevTools (que je connais bien). Un exemple de site avec les bonnes pratiques a été créé « Voice memos » et le code source est dispo sur github.

Network Performance & Tooling

Cette conférence était faite par un showman : Colt McAnlis, developer advocate. Il est vraiment excellent sur « scène » et prodigue de nombreux conseils sur les performances « #perfmatters » sur Android mais aussi sur le Web.
Ce que j’ai retenu :

  • batcher les appels serveur depuis un client
  • utiliser des formats appropriés (et pas forcément un vulgaire XML ou JSON) en prenant des librairies optimisées (FlatBuffers notamment).
  • utiliser le mécanisme de prefetch : essayer de stocker entre 1 et 5 Mo de données potentiellement appelables ou environ 1 à 2 minutes de navigation potentielle.

perfmatters.png

Offline apps with Polymer and Service Worker

Cette session permettait de voir un nouveau élément Polymer « platinum-sw-cache » qui permet de paramétrer facilement un « Service Worker » pour son application web et ainsi la rendre offline. On peut ainsi écrire quelque chose comme cela :

 <platinum-sw-cache default-cache-strategy="networkFirst"   precache="['http://monsite.fr/api/v1/data']"> </platinum-sw-cache>

Toute la documentation est présente ici et le code source sur github.

Polymer and Firebase for real-time elements

Cette session était donnée non pas par un Googler mais un GDE (Google Developer Expert). Justin Ribeiro montrait comment il avait créé en une journée une application IoT permettant d’utiliser Firebase pour stocker la donnée et de construire une jauge avec Polymer.
Le code source est présent sur github pour la partie backend et la partie frontend.

A little badass. Beautiful. Tech and human. Work and love. ATAP.

C’était LA keynote du Google I/O en terme d’innovation et de nouveautés pour le développeurs. Ils ont montré plusieurs projets très intéressants.
Lors de la présentation, Regina E. Dugan a commencé par rappeler le rapport de l’utilisateur à la taille d’écran :
atap1.png
Ensuite, cela a enchaîné avec 5 projets :

  • Projet « Soli »

Le projet Soli est un radar suffisamment petit pour tenir dans un device. Au lieu de devoir swiper sur son écran de téléphone, on pourrait faire des gestes à côté, au dessus et la puce reconnaîtrait nos mouvements pour effectuer une action. Pour mieux comprendre le concept, voici une idée d’application :
C

  • Projet « Jacquard »

Le projet Jacquard a pour idée de rendre nos vêtements interactifs en ajoutant à la fibre des vêtements du cuivre. Conductrices, ces fibres peuvent être reliées à un petit boitier électronique contenant la batterie et servant à communiquer avec l’extérieur (ce boitier ne passe donc pas à la machine… les fibres si !) Pour tester ce produit, Google a annoncé un partenariat avec Levi’s.
Plus d’informations ici.
C

  • Projet « Vault »

Ce = »https://github.com/ProjectVault/orp »>projet a pour but de protéger vos données, vos appels… bref, toute communication depuis votre portable. Cela se fait via une SD Card un peu magique : elle n’est pas reconnue par votre téléphone mais contient tous les éléments pour crypter données ou communications en temps réel sur n’importe quel appareil.

  • Projet « ARA »

Une démonstration live a été faite avec le téléphone ARA. Pour rappel, c’est un téléphone modulaire, regarder cette vidéo pour plus d’information.
Durant la session, Google a « construit » son téléphone ARA puis a démarré Android (M) sans mettre le module caméra. L’application « Photo » était donc inutilisable… et juste en retournant l’appareil pour ajouter le « module physique caméra », l’application « Photo » s’est mise à fonctionner (sans aucun redémarrage!).

  • Projet « Spotlight »

Nous avons eu le droit à la projection d’un bout de « HELP », un film réalisé en 360° par Justin Lin (réalisateur de certains Fast&Furious) : vraiment impressionnant l’immersion que cela procure de pouvoir regarder partout.
Une application dédiée à ces expériences en 360° est sortie : Google Spotlight Stories.
Les projets ATAP sont toujours aussi inspirants et intéressants pour imaginer de nouveaux usages.

Et le reste ?

Le lieu est toujours aussi agréable : San Francisco et le Moscone Center. A noter qu’il y a avait pas mal d’espace dans les stands. Voici quelques photos pour vous montrer l’ambiance.
ambiance.png
Pour finir, il faut noter que des codelabs ont été créés pour ce I/O et qu’ils sont tous en ligne ici.
Par ailleurs, des vidéos « DevBytes » remontrant ce qui a été fait dans les box talks sortiront dans les semaines à venir sur Youtube.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :