Du nouveau dans les projets zStartup : Traefik.io créé par Emile Vauge

Parce que Zenika donne une place importante à l’innovation et cultive la culture startup, le groupe offre aux collaborateurs depuis 2014 la possibilité de créer leur entreprise via le programme zStartup.

Découvrez en quelques lignes Traefik.io, le projet Open source de reverse proxy HTTP et load balancer créé par l’un de nos Consultants lyonnais, Emile.
Tu as lancé en septembre dernier Traefik.io, un reverse proxy innovant, peux-tu nous en dire plus ?

L’aventure a débuté par un simple projet personnel, que j’ai rendu public sur Github. Immédiatement, le succès a été au rendez-vous. Bien sûr, je ne m’étais pas du tout préparé à ce qui allait arriver 🙂

Comment cette idée t’est-elle venue ?

En travaillant régulièrement pour des clients sur des problématiques d’orchestration de conteneurs Docker, il m’est rapidement apparu un manque au niveau des reverse proxy disponibles sur le marché. Les orchestrateurs permettent d’avoir une infrastructure très dynamique mais les reverse proxy/load balancers existants n’ont pas été pensé dès le départ pour prendre en compte des changements de topologie automatiquement. J’ai donc décidé de créer un reverse proxy dynamique.

Quel a été le processus de réflexion, les délais entre l’idée et le lancement ?

Je souhaitais dès le départ écrire le projet en Go, un langage qui est en train d’exploser dans le domaine de l’infrastructure : cross-compilation, single binary, garbage collection, performance, le langage rêvé pour faire un outil léger et facilement déployable… L’outil devait pouvoir consommer les API des orchestrateurs et services registry du marché (Mesos, Docker/Swarm, Etcd, Consul, Kubernetes)…. Il me restait juste un dernier point technique à régler : le rechargement à chaud de la configuration du reverse proxy (sans forker le processus). Une fois ce problème résolu, c’est allé très vite. Je dirais que de l’idée au lancement, il s’est passé 3 mois, dont un mois de développement.

Peux-tu nous expliquer en quoi Traefik.io consiste et quelles nouveautés il apporte ?

Traefik est un reverse-proxy/load-balancer un peu particulier. Si on le compare aux outils existants, la différence majeure est que Traefik peut être connecté à des orchestrateurs ou des services registry, et adapter ainsi sa configuration dynamiquement et automatiquement à chaque fois qu’un changement a lieu dans l’infrastructure (déploiement d’une application, ajout d’un serveur, détection d’une application en mauvaise santé, etc.). Il est également très simple à installer car il s’agit d’un simple binaire. Il supporte nativement les websockets, expose une API rest, possède une interface web sous AngularJS… La liste est longue !

Qu’as-tu prévu par la suite en termes de développement ?

La communauté est, par exemple, impatiente d’avoir le support de Kubernetes (en cours), le support de Let’s Encrypt qui permettra de générer automatiquement les certificats SSL et surtout le support des connexions TCP (en plus de HTTP). Il y a encore beaucoup à faire pour améliorer cet outil, et les idées ne manquent pas !

Que t’a apporté le programme zStartup ?

zStartup m’a permis de développer sereinement la création de mon entreprise en association avec mon employeur Zenika. En me fournissant des locaux, zStartup me permet de soulager mon entreprise des coûts d’une location. Et enfin, je suis très bien conseillé concernant toutes les étapes de la création d’une startup. Même si je fais le grand saut dans l’entrepreneuriat, je me sens très bien entouré.

Enfin quels seraient les 3 conseils que tu donnerais à quelqu’un qui veut se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Je pense que le premier point est de trouver des personnes qui croient en votre projet et qui sont prêts à investir. Je ne me serais jamais lancé si je n’avais pas réussi à convaincre des business angels de tenter l’aventure. C’est une première validation en quelque sorte.
Dans le cas d’un projet open source, la communauté est très importante et je pense que son développement doit toujours rester une priorité. Cela passe par une grande réactivité.
Et enfin, il faut savoir s’entourer d’experts dans les domaines juridique, financier, stratégique dont les conseils sont précieux.

Emile est architecte DevOps au sein de Zenika Lyon. Avec plus de dix ans d’expérience dans le développement d’applications industrielles et web, formateur certifié Docker, Emile s’est orienté depuis quelques années sur des problématiques DevOps. Il s’intéresse particulièrement aux outils d’automatisation de déploiement et aux orchestrateurs comme Ansible, Docker, Mesos ou encore Kubernetes. Il est le créateur de traefik.io.
Pour plus d’informations :
http://traefik.io : a modern reverse proxy.
Containo.us: the container delivery company
@traefikproxy
 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :