Retour sur le Google I/O 2017

0

Benjamin Petetot, Emmanuel Demey et Julien Landuré ont eu la chance de pouvoir assister à l’édition 2017 du I/O : la grande messe de Google présentant les dernières avancées sur leurs produits et technologies. Pour la seconde année consécutive, Google a quitté le centre de conférence de San Francisco afin d’accueillir les 7000 participants en plein air façon festival au Shoreline Amphitheatre de Mountain View.

01 02

Cette année, l’élément à retenir est la phrase suivante de Sundar Pichai (PDG de Google) :

Mobile First to AI First

Vous allez le découvrir dans l’article, qu’à partir de maintenant l’Intelligence Artificielle doit faire partie intégrante de vos applications et produits… Et la plupart des nouvelles fonctionnalités des produits de Google sont de plus en plus propulsées grâce à leur solution de Machine Learning.

Des chiffres impressionnants

Sundar Pichai a introduit cette keynote en indiquant quelques chiffres clés sur les applications majeures de Google : elles possèdent toutes plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels :

  • Youtube compte plus d’un milliard de vue mensuelle,
  • Google Photos un milliard de photos uploadées,
  • Drive un milliard d’objets uploadés,
  • Android reste toujours aussi populaire avec 2 milliards d’activations.

03

Google Assistant / Home / Lens / Photos… le machine learning à l’action

Google Assistant hausse encore son niveau de reconnaissance avec de nouvelles langues disponibles cet été (Français \o/, Allemand, Portugais, Italien et Japonais) et annonce une reconnaissance vocale avec un taux d’erreur de moins de 5% (uniquement en anglais nous supposons).

En plus de s’intégrer dans votre smartphone Android, Google Assistant est bientôt disponible sur iPhone et il est l’élément essentiel de son assistant vocal, le Google Home :

  • disponible à partir de cet été en Europe,
  • reconnaissance de différentes voix chacune associée à un compte différent,
  • avec de nouveaux partenariats : Spotify, SoundCloud, Deezer…
  • support du bluetooth & possibilité de l’utiliser comme enceinte.

Maintenant, Google souhaite que les développeurs s’emparent de cette nouvelle plateforme en proposant leur console de développement “Action on Google” et le support de plusieurs outils afin de développer plus facilement : api.ai, dashbot.ai, notify.io, chatbase.com… d’ailleurs un concours est organisé sur le développement d’application pour Google Assistant, vous pourrez y gagner votre place à l’IO 2018 🙂

Dans son élan vers l’intelligence artificielle, un nouveau projet a été créé : Google Lens avec en démo des applications capables de créer des reconnaissances à partir de photos avec une meilleure résolution avec l’AI qu’avec un humain. Les exemples de reconnaissance demontrés sont :

  • des fleurs pour découvrir ce que c’est
  • du code wifi utilisable par le téléphone pour se connecter
  • des informations sur le restaurant à partir de sa vitrine.

3 nouvelles fonctionnalités s’ajoutent également à Google Photos :

  • le “suggested sharing” proposera de partager vos photos aux amis automatiquement identifiés dessus (toujours grâce au machine learning)
  • les “shared libraries” permettront d’avoir un google photo partagé avec les membres de sa famille
  • les “Photo books”, un nouveau service proposé par Google qui donnera la possibilité d’imprimer vos albums photos et de les faire livrer chez vous (mais uniquement aux Etats-Unis pour le moment).

DArl4GlW0AAW_5H

Et bien sûr Google Photos profitera directement de l’intégration du nouveau produit de reconnaissance d’image : Google Lens.

Cloud TPU, le coeur du ML Google

Google est ensuite revenu sur son nouveau processeur TPU pour Tensor Processor Unit. Leurs chiffres indiquent des performances de 15 à 30 foiplus rapides sur les recherches sur Google search avec ce processeur dédié au Machine Learning.

04

TPU can process 180 trillion floating point par second

Toutes les ressources sur l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning sont partagées sur un site web dédié : Google.ai

Ils ont aussi indiqué qu’il y aura un TensorFlow Lite capable d’être embarqué dans les téléphones, l’exemple étant de pouvoir faire des opérations de reconnaissance d’image sans réseau par exemple.

Fei-Fei Li, Chief Scientist AI/ML (Google Cloud), a expliqué l’initiative TensorFlow Research Cloud (TFRC) offrant un cluster gratuit de 1000 TPUs pour les universités et les chercheurs.

05

Android embrasse Kotlin

Android O arrive avec son lot de nouveautés, voici quelques-unes mises en avant lors de la Keynote.
Tout d’abord pour une expérience utilisateur plus fluide :

  • “Picture In Picture” : permettant d’avoir une vidéo ou un appel vidéo toujours visible dans un coin et ainsi de continuer la navigation sur le téléphone
  • “Notification dots” : donne une indication visuelle sur l’icône de l’application si elle possède une notification
  • “Auto-fill in apps” : comme sur votre navigateur web, permet de remplir automatiquement les champs de formulaire de vos applications
  • “Smart text selection” : sélection automatique de phrase par double tap (adresse, téléphone…)
  • Intégration de “Tensor Flow lite” afin de faire du machine learning offline 🙂

Android O apporte une amélioration significative des performances de l’OS avec un temps de boot et des applications théoriquement 2 fois plus rapides.

Et bien sûr LA grosse annonce Android (voir même du Google IO 2017) est le support d’un nouveau langage pour la plateforme : Kotlin. C’est la première fois qu’Android propose un autre langage que Java, est-ce le début de la fin du langage Java ?

06

Google VR / AR

Côté réalité virtuelle, Google va proposer des casques de réalité virtuelle autonomes supportant leur OS VR : Daydream. Ces casques sont en cours de développement par HTC et Lenovo. Il développe également la compatibilité de Daydream sur les nouveaux smartphones Samsung Galaxy S8 et LG G6.
Côté réalité augmenté, après près de 3 ans lors de son annonce, le projet Tango est toujours d’actualité et va proposer cette année un smartphone Asus grand public intégrant cette technologie (video exemple).

Pendant ce temps là, côté Web…

Et bien très peu d’annonce en soit pendant la Keynote… mais les sessions qui ont suivies ont montré que Google pousse énormément l’approche des Progressive Web Apps pour la création d’applications Web.
Il a également été annoncé la sortie de :

  • Polymer 2 : une librairie javascript permettant de réaliser des web components
  • Lighthouse intégré dans les dev tools : outil permettant de réaliser un audit de votre application afin de voir si elle respecte l’ensemble des règles d’une PWA (aujourd’hui déjà disponible sous forme d’extension chrome).

Et d’autres side-projects…

Android Go

Android One était un projet lancé par Google pour partir à la conquête du “prochain milliard d’utilisateurs” de smartphones des pays émergents. Malgré un échec sur ce projet, Google maintient sa direction en proposant Android Go pour une sortie prévue en 2018. L’OS Android Go sera spécialement prévu pour des smartphones peu puissants (1Go de ram ou moins) et des connexions Internet difficiles via des applications “lite” optimisées (Facebook Lite, Skype Lite, Youtube Lite…).

YouTube

Quelques nouveautés viennent améliorer l’application vidéo de Google avec :

  • la possibilité de visionner des vidéos live en 360°
  • des donations aux live streamers, à la twitch, ici appelée “super chat”
  • une API permettant des déclencher des actions dans le monde réel lors des live streams.

Google for Jobs

Google va désormais proposer un “moteur de recherche d’offre d’emploi” permettant de mettre en relation candidats et recruteurs. Et bien sûr la solution sera boostée par du Machine Learning 🙂 Cette plateforme sera disponible aux Etats-Unis dans quelques semaines. Google ne souhaite pas se positionner comme concurrent aux services actuels de site d’offre d’emploi mais comme une plateforme de diffusion et recherche de ces offres.

Conclusion

Encore de belles annonces et une superbe ambiance pour ce Google I/O 2017.  Vous pouvez retrouver toutes les sessions sur la playlist Youtube dédiée.

P_20170518_084248_PN

Jpeg

Jpeg

Merci à Benjamin et Emmanuel pour la rédaction de l’article !IMG_20170517_082547

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Julien est Directeur Technique à Zenika Nantes. Il intervient sur des missions de formation et d'architecture autour des technos Web frontend et backend tout en accompagnant les clients vers une démarche agile. Passionné, il aimera challenger les technologies en place et s'intéressera aux problématiques de performance. Très intéressé par les technologies Cloud (PAAS), il est certifié « Google App Engine Certified Developer », est formateur officiel sur « Pivotal Cloud Foundry » et sur « Docker ». Julien a co-fondé en Janvier 2011 le GDG Nantes, une communauté de développeurs des technologies Google, participe depuis 7 ans au Google I/O à San Francisco et organise le DevFest Nantes chaque année.

Ajouter un commentaire