VMWare acquiert SpringSource

0

SS.pngVMware.pngL’annonce fait l’effet d’une petite bombe dans le milieu du développement Java : le célèbre fournisseur de solutions de virtualisation VMWare serait en pourparlers pour le rachat de SpringSource, le non moins célèbre éditeur à l’origine du framework Spring (entre autres). L’opération, qui se monterait à près de 420 M$ au total, et aurait d’ores et déjà reçu une approbation de principe des actionnaires de SpringSource.

Les deux sociétés étaient déjà partenaires, et les produits VMWare étaient déjà très largement supportés par le SpringSource Tools Suite (STS), l’environnement de développement maison basé sur Eclipse. Cette relation privilégiée avait de plus été fortement mise en avant par Adrian Colyer lors de la conférence SpringOne qui s’est tenue fin avril.

En mettant la main sur SpringSource, VMWare fait également main basse sur différentes technologies et compétences développées ou précédemment rachetées par SpringSource, et peut donc proposer une offre « all-inclusive » comprenant la plateforme matérielle (virtualisée), les outils de développement (STS, Spring framework), les middlewares (Spring Intégration, Spring Batch…), les serveurs d’application (Tomcat, tcServer, dmServer…) et une des meilleures solution de monitoring du marché (Hyperic).
Je pense que que nous entendrons très bientôt parler de composition de plateforme à la demande (grâce à la « long-needle injection » ), et de cloud-computing virtualisé mettant en oeuvre les technologies de ces deux sociétés.

Reste maintenant à savoir l’influence qu’aura VMWare sur le portfolio et la politique de licence de SpringSource – le malaise du récent rachat de Sun par Oracle n’est en effet toujours pas dissipé, et l’image de chevalier blanc de SpringSource avait déjà été écornée par le mini-scandale des licences début 2009.
Aujourd’hui, Rod Johnson tient à rassurer la communauté Spring, et met en avant les formidables possibilités qui s’offriront prochainement aux développeurs et aux entreprises : 2010 sera « cloud » ou ne sera pas.

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire