World Cup Challenge sur CodinGame

1

Participez au prochain challenge de notre partenaire CodinGame : Code of the Rings.

Le samedi 27 juin 2015 à partir de 18H00, pendant 24 heures, venez passer un bon moment autour des 2 défis de programmation proposés sur la plateforme CodinGame.

Pour vous inscrire rendez vous sur GodinGame

  • Participation 100% en ligne et gratuite
  • 20 langages de programmation disponibles
  • Des lots : Vidéoprojecteur Optoma HD26, Home Cinema 5.1 Bluray 3D, Figurine Weta de Gollum et 25 T-Shirts
  • Des jobs / stages à décrocher : faites-vous recruter sur vos compétences en partageant vos résultats avec les sponsors du challenge
  • Leaderboard international

Le code de tous les participants passera en open-source après le contest.

Bonne chance à tous !

Découvrez l’interview de Vincent recruté suite à sa participation à un challenge CodinGame.

En tant que partenaire nous rencontrons, à l’issue des challenges, les participants désireux d’échanger et/ou d’en savoir plus sur Zenika. Certains d’entre eux deviennent, après quelques rendez-vous, des Zenikéens.

Bonjour Vincent, peux-tu te présenter ainsi que ton parcours dans le monde du développement ?

Le développement a commencé pour moi en DUT Informatique, à Paris Descartes. D’abord du C, puis du C++ et même du COBOL (qui n’est plus enseigné de nos jours) ! C’est d’ailleurs sur ce dernier langage que j’ai officié pendant les six premières années de ma vie professionnelle, essentiellement pour des banques. J’ai effectué une Licence puis un Master MIAGE, tous deux en apprentissage, sur les trois premières années. J’apprenais les dernières technologies en cours et œuvrais au quotidien sur des technologies mainframe ou VBA Excel. Cela m’a permis d’acquérir une double compétence plutôt rare.

Par la suite, j’ai intégré un éditeur logiciel français chez lequel j’ai développé mes compétences Java/Spring et JavaScript/AngularJS. D’autres problématiques, une autre approche du développement avec des frameworks omniprésents. Désormais, je suis consultant formateur chez Zenika et j’explore un large panel de technologies qui vont au-delà du développement pur, comme Docker qui est dans la mouvance DevOps.

Qu’est-ce qui t’as motivé à participer au challenge CodinGame ?

Le challenge et mon goût pour les algos ! J’ai tendance à m’ennuyer vite et je me fixe sans cesse de nouveaux défis, personnels ou professionnels. Mon mème internet favori est le « Challenge Accepted » de Barney ! Je pense être un early-adopter de la plateforme, j’ai mon prénom comme pseudo et je pense ne pas être le seul Vincent. J’ai immédiatement adhéré au concept de programmer pour le fun, c’est quelque chose qu’on a ou pas. Ça me rappelle les challenges comme le « 99 bottles of beer ». Mes amis me prennent souvent pour un fou quand j’imagine des solutions en discutant d’un tout autre sujet, mon côté Docteur House !

On peut également explorer de nouveaux langages via la plateforme. Je me suis mis au JavaScript au travers de Codingame. Je faisais principalement les challenges en Java, je les ai refait par la suite en JavaScript. Le prochain langage que je compte aborder est le Go et je pense réitérer le processus. Les challenges sont plutôt liés à l’univers geek mais avec des problématiques bien professionnelles. C’est là toute la force de Codingame : proposer des puzzles funs mais casse-têtes !

Comment se déroule l’événement du point de vue d’un participant ?

Il y a deux types d’événements : les événements sur une soirée, avec une grosse pression du chronomètre, et les battles d’IA sur deux ou trois semaines. Concernant les premiers, en général je réserve ma soirée, prépare du papier et un crayon à côté. Les challenges débutent souvent tôt, vers 18h, je me réserve toujours une pause pour me faire à manger. Cela permet de sortir la tête du guidon et redescendre en pression… mais l’ordinateur n’est jamais loin ! Pour les battles, je pousse très vite dans l’arène une version qui répond au problème. J’y consacre une petite heure le matin en arrivant à mon travail ou dans les transports, quand je peux, un petit temps sur l’heure du déjeuner et une heure ou deux le soir en rentrant chez moi ou avec des collègues quand ceux-ci participent aussi. On se prend vite au jeu 🙂

Par rapport aux méthodes traditionnelles de recherche d’emploi, quels ont été pour toi les avantages de participer au challenge ?
Qu’est-ce qui t’as particulièrement plu dans ce mode de recrutement ?

L’avantage de Codingame est que l’on choisit les entreprises avec lesquelles on souhaite entrer en contact et notre carte de visite est du code. On peut dire beaucoup de choses dans un bout de code, bien plus qu’un profil LinkedIn ne peut le faire en listant des entreprises ou des diplômes. L’anonymat jusqu’à ce que l’entreprise accepte de nous rencontrer est aussi un facteur important. Les langages peuvent différer, mais les problèmes soumis sont algorithmiques donc tendent à gommer les différences entre ceux-ci.

Dans le cadre du concours, tu as choisi de postuler auprès de la société Zenika et ta candidature a été retenue : comment s’est passée la rencontre ?

Les rencontres à l’issue des challenges Codingame se sont toujours très bien déroulées. Même si l’on revient au processus de recrutement classique, les entretiens techniques sont une formalité et plus une occasion de discuter de la plateforme que d’évaluer mes compétences techniques. Mon poste chez Zenika a été obtenu après deux challenges via Codingame. Non pas que le premier ait été raté, j’avais choisi une société concurrente également via Codingame. Mais quand est venu le moment de revenir sur le marché du travail, je suis retourné sur Codingame et je me suis rendu compte que Zenika était partenaire. Ils m’ont accueilli avec grand plaisir !

Le contact a été plus chaleureux qu’avec une société qui me contacte via LinkedIn. Codingame a déjà fait les présentations de chaque partie et chacun a envie de rencontrer l’autre. L’échange est généralement plus fluide.

Peux-tu nous en dire plus sur tes nouvelles missions et sur la façon dont tu abordes ce nouveau challenge professionnel ?

J’aborde sereinement ma nouvelle mission en tant que consultant formateur. Zenika accorde une grande importance à la formation de chacun (en recevoir mais aussi en donner) et au partage des connaissances entre chacun. J’apprends ou découvre beaucoup de technologies ici et suis dans un environnement qui donne envie de contribuer.

Merci Vincent.

Si comme Vincent vous souhaitez nous rejoindre, vous pouvez également postuler sur note site dédié au recrutement jobs.zenika.com

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Brand Marketing Manager

Un commentaire

Ajouter un commentaire