Zenika, Silver Sponsor du Flupa UX-Days Paris 2016

0

Le salon UX-Days s’est déroulé le 16 et 17 juin 2016, et a permis de réunir des professionnels de l’UX autour d’ateliers et de talks.

STARTOui, nous y sommes allés!

Le FLUPA UX-Days comptait pas moins de 457 participants cette année, soit presque le double de l’année précédente (270 participants en 2015).
theverygoodONeLe FLUPA UX-Days avait lieu dans un lieu des plus remarquables, à savoir à la Cité Internationale Universitaire de Paris pour les conférences, et à la Web School Factory pour les Ateliers.

Pour la première année, Zenika est sponsor des UX-Days.

UX-DAYS2016-stand-Zenika2

Guillaume Gaulard et Cyril Renault ont fièrement représenté Zenika durant ces deux jours, car oui …

Zenika fait désormais de l’UX !

Pour introduire nos activités, nous avons conçu de beaux flyers spécialement pour les UX-Days!

flyerLe dernier jour des UX-Days était dédié au talks. De nombreux experts sont intervenus. Je n’ai malheureusement pas pu accéder à tout ceux proposés, mais je vous propose de revenir sur quelques discussions que j’ai trouvé particulièrement intéressantes.

WHAT’S YOUR PLAN: GENIUS, LUCK OR STRATEGY? (Paul Bryan)

La journée a commencé avec le talk de Paul Bryan, fondateur d’UX Strats et consultant en stratégie UX.

PaulBryanAujourd’hui, nous constatons que le monde physique et le monde numérique se sont énormément rapprochés. Cela va encore continuer durant les prochaines années. Il n’y aurait pour lui que trois façons de réussir le design d’un produit ou service:

  • être un génie (comme Steve Jobs)
  • avoir de la chance
  • avoir une stratégie

Bien sûr, une stratégie est la manière la plus sûre. Il ne faut pas seulement se limiter à l’interface de l’application et l’expérience avec le client, mais il faut développer une vision d’ensemble et considérer tous les produits et services de la marque.products-innovative

CINQ CONCEPTS POUR BRILLER EN SOCIETE, ET ACCESSOIREMENT EN UX (Guillaume Abel)

Ce talk expose cinq problèmes dont il faut tenir compte dans un projet :

Le Culte du Cargo

debrieffCette appellation fait référence à une pratique que certains aborigènes du XIXe-XXe siècle ont mis en place pour calquer les outils américains et japonais observés durant la colonisation. En effet, en reproduisant de faux postes radios et de faux micros, ils espéraient obtenir les mêmes résultats et ainsi récupérer de la nourriture ou des médicaments.

Une analogie est faite avec le client qui s’exprime de la sorte ‘bah on a qu’à faire comme Facebook”, alors qu’il a sûrement des besoins, des objectifs et des utilisateurs différents.

L’esprit d’escalier

Qu’est-ce que l’esprit d’escalier ? Pour reprendre la citation Wikipédia utilisée par Guillaume Abel :

“Esprit d’escalier est une expression française signifiant que l’on pense souvent à ce que l’on aurait pu et dû dire de plus juste, après avoir quitté ses interlocuteurs”

Je pense qu’il est déjà arrivé à chacun de se dire en quittant une réunion : “ah j’aurais dû plus insister sur ce point là, et reformuler cette phrase autrement”.

Guillaume Abel préconise alors qu’il faut travailler de manière itérative afin de toujours pouvoir intégrer de bonnes idées.

L’HIPPO

HIPPONon, il ne s’agit pas d’un hippopotame ! Mais du HIghest Paid Person. C’est celui qui fera des remarques de ce genre :

“Je n’aime pas le bleu. Ça manque d’effet wow. Ma femme n’aime pas.”

Comment le gérer ?

Tout d’abord, il faut prendre conscience que l’on ne travaille pas pour plaire à l’HIPPO, mais pour les utilisateurs. Attention, l’HIPPO est un personnage important à ne pas écarter, au contraire, il faut designer avec lui, lui exposer notre rôle et l’écouter.

Une autre solution pour convaincre l’HIPPO est la donnée. En s’appuyant sur des données, il est possible d’aboutir à une décision commune.

“Si nous avons des datas, regardons les datas. Si nous avons tous des opinions, prenons la mienne”, illustre la manière de penser de l’HIPPO.

La vérité de la Palice

Une lapalissade désigne des affirmations d’évidences:

“La mortalité dans l’armée augmente sensiblement en temps de guerre.”

“Les discours les moins longs sont les plus courts.”

Guillaume Abel souligne ainsi que les évidences ne sont pas toujours évidentes. Il faut les reformuler et s’appuyer dessus pour aider le client.

Le chat de Schrödinger

Le chat de Schrödinger est une expérience décrite par Erwin Schrödinger qui consiste à enfermer un chat dans une boîte avec une possibilité qu’un gaz mortel s’y répandre. Le chat est donc entre deux états : mort ou vivant. Seulement l’ouverture de la boîte permet de choisir entre les deux états.

En lien avec l’UX, il faut ouvrir notre projet à des tests utilisateurs. Dans le cas contraire, l’interface sera à la fois utilisable et non-utilisable.

LEAN UX : DEVELOPPEMENT AGILE, OUI C’EST POSSIBLE (Nicolas Samir)

Cette présentation creuse le rôle d’un UX Designer au sein d’un projet.

En effet, après de nombreuses spécifications fonctionnelles et de grosses phases de développement, une frustration chez les utilisateurs mais aussi les équipes peut se fait ressentir lorsque le résultat obtenu n’est pas satisfaisant.

L’UX Designer intervient ici. Il permet de :

  • « donner du sens » au travail des équipes, en les inscrivant dans un cycle vertueux d’amélioration continue ;
  • « donner du sens » au développement du service, en le faisant converger avec les réels besoins des utilisateurs.

Il ne faut pas qu’il y ait de séparation entre les UX Designers et les équipes de développement, mais un travail conjoint.

Les UX Designers ne se limitent pas à la simple validation d’interfaces et aux choix de conception. Auprès du client, il ne faut pas vendre le produit fini, mais le problème résolu, passer de “regardez ce que l’on sait faire”, à “regardez ce à quoi vous faites face et comment je peux vous aider”.

Pour cela :

  • chercher le moyen le plus court et le moins coûteux pour tester ses hypothèses ;
  • l’utilisateur décide de ce qui est pertinent, pas nous ;
  • savoir dire non (la valeur du produit ne se résume pas à son nombre de fonctionnalités mais à sa capacité à résoudre de réels problèmes) ;
  • faire accepter l’échec et en tirer des leçons. Une citation utilisée par Nicolas Samir, tirée de la série Suits, nous avait beaucoup amusé :

“Success is like being pregnant, everybody congratulates you, but nobody knows how many times your were fucked before you got there.”

INVISIBLE APPS, NOUVELLES INTERFACES CONVERSATIONNELLES (Quentin Buissou)

Il y a environ un an, Matthew Panzarino décrit un nouveau type d’application mobiles appelées les Invisibles Apps, il s’agit :

“d’applications qui tourneraient en fond, anticipant nos besoins en se basant sur toute la multitude de capteurs de nos téléphones sur de la données contextuelle”

Aujourd’hui, nous téléchargeons beaucoup d’applications sur nos téléphones, mais quels sont ceux que nous utilisons régulièrement ? Nous remarquons que 80% des applications que nous avons ne sont pas utilisées!

Quelques exemples d’invisible apps :

Sachant cela, l’objectif d’une application est de demander le minimum d’attention possible de l’utilisateur.

Elles proposent :

  • une rapidité d’utilisation ;
  • réduction de la fatigue décisionnelle (préférer les question oui/non) ;
  • assistance / intelligence artificielle ;
  • ponctualité, contexte.

Ces applications n’ont pas d’interfaces, mais ces applications discutent avec l’utilisateur sur différents canaux (mails ou SMS), créant une relation plus intime car ce sont des canaux généralement utilisés par des humains et non des machines. Ces applications ont d’ailleurs des noms humains : Clara, Peter, Cloé, etc.

Toutefois, ces applications ont encore quelques limites :

  • elles drainent rapidement la batterie du téléphone ;
  • elles soulèvent la question de la limite de la vie privée ;
  • elles inquiètent (problèmes d’éthiques, de dépassement de l’humain, etc) ;
  • elles ne peuvent pas encore transformer toutes les données en intelligence décisionnelles ;

webibliWebibli, la bibliothèque collaborative des passionnés du Web

On a découvert en passant Webibli, qui permet d’emprunter et prêter de superbes livres sur le design et graphisme de façon générale.

EN CONCLUSION

MATURITYJ’étais étonnée de voir autant de monde passionné. Nous avons pu échanger avec des professionnels et ouvrir Zenika au monde de l’UX. Les conférences étaient intéressantes et l’évènement était super, merci aux orateurs et aux organisateurs !

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Céline est une jeune développeuse passionée qui a rejoint Zenika dès la fin de ces études, en tant que consultante Web. Elle s'est tout d'abord ouverte à l'univers Big Data, mais s'intéresse à présent davantage aux problématiques UX et au développement Web.

Ajouter un commentaire