Une journée au Forum Jeunes Femmes et Numérique

0

Le 20 mai 2016, Zenika était partenaire et sponsor du Forum Jeunes femmes et numérique, qui s’est tenu au salon Vianey à Paris.

Le Forum Jeunes femmes et numériques s’adresse aux jeunes femmes qui évoluent dans les milieux de l’IT et des nouvelles technologies.
Des sessions de mentorats et des conférences animées par des professionnels du digital ont rythmés cette journée.
Zenika a participé à plusieurs ateliers afin de répondre aux questions de nombreuses candidates, qu’elles souhaitent monter leur projet, qu’elles soient en recherche d’emploi ou en voie de reconversion. Ces sessions permettaient aux participantes de bénéficier de conseils délivrés par des professionnels et d’établir de nouveaux contacts.
Nous avons pu découvrir de nouveaux profils principalement féminins.

Les profils féminins à l’honneur

zdiversity v1

En effet, avec le programme zDiversity, Zenika place la lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité au centre de sa politique RH. La participation à ce type d’événement fait partie des différentes actions menées pour garantir l’égalité des chances au sein de la société, et plus globalement dans le monde du numérique.
Les inégalités hommes-femmes sont toujours une réalité dans le monde de l’informatique. On observe un écart de salaire de 10% entre un homme et une femme, pour un poste et un diplôme identiques. Il y a seulement 34% d’étudiantes en filières scientifiques, et seulement 10% d’ingénieurs au féminin continuent à exercer ce métier après la quarantaine.
Le forum a donc pour but de valoriser les femmes dans un milieu majoritairement masculin et de les pousser à continuer dans cette voie.

Cet événement peut aussi constituer un tremplin puisqu’il permet d’accéder à des offres d’emplois spécialisées, de rencontrer des recruteurs, des incubateurs ou encore des investisseurs.

Retour d’expériences de startupers

Tout au long de l’après-midi, des intervenants, principalement des dirigeants de startups, proposaient un retour d’expérience et expliquaient ce qui les ont poussés à se diriger vers l’entreprenariat. Ils donnaient des clés pour se lancer et répondaient aux questions des spectatrices.

Jam, l’application qui accompagne la vie étudiante

Marjolaine-GrondinMarjolaine Grondin, CEO de Jam, a insisté sur l’importance de recueillir le besoin utilisateur et de communiquer avec eux au fur et à mesure de l’avancée de son projet.
Au démarrage, l’équipe de Jam a passé du temps sur une première version de leur application dédiée aux étudiants, afin de les aider et de les suivre dans leurs diverses recherches (appartements, restaurants, sorties etc.). Mais ils se sont rendus rapidement compte que les utilisateurs n’adhéraient pas au format « réseau social ». Ils ont donc décidé de se concentrer sur l’intelligence artificielle capable de communiquer avec les étudiants par sms, mail ou encore Facebook. Ils ont du faire preuve d’adaptation pour rebondir rapidement.

Welcome to the Jungle, trouve ton job en startup !

jeremy-cledatJérémy Clédat et Bertrand Uzeel ont fondé Welcome to the Jungle en 2014. Il s’agit d’une plateforme dédiée à la recherche d’emploi pour les start-ups. L’application a pour but principal d’aider les petites entreprises à recruter. Elle invite les start-ups à décrire leurs domaines fonctionnels, leurs valeurs et à faire preuve de transparence afin d’attirer les meilleurs profils.

Jérémy rappelle que le plaisir au travail est un facteur clé pour réussir et est source de créativité. C’est l’une des raisons qui l’ont poussé à fonder sa propre société et à mener à bien ses projets.

Enquête sur les ambitions des femmes dans le numérique

Comme la souligné Jérémy, le plaisir au travail apparaît comme un critère important dans les résultats de l’enquête, menée lors du forum, sur les ambitions des femmes dans le numérique (Cf. Liens utiles).

Les femmes qui exercent professionnellement dans le domaine du numérique aspirent premièrement à un cadre de travail stimulant intellectuellement, qui leur permet de développer des compétences et au sein duquel règne une ambiance positive. Elles souhaitent se sentir utiles tout en bénéficiant d’un salaire à la hauteur du travail fourni.

Voici un récapitulatif des résultats publiés :

resultREs

L’initiative jeunes femmes et numérique était le lieu et l’occasion de mettre en lumière des projets et programmes.
Par exemple, on évoquera le programme étincelle,un dispositif d’accompagnement pour les femmes qui veulent démarrer une startup ou trouver un travail dans le numérique. Il est co-financé par le Fonds Social Européen. Il s’organise sur 4 mois et offre une journée de formation leadership, du développement projet en groupe, du networking et du mentoring.
Ce programme semble être un bon tremplin pour démarrer un projet indépendant, tout en étant soutenu et accompagné.

Conférences et ateliers

17 conférences se tenaient pendant le Forum, autour de thématiques qui mettaient en avant les enjeux apparus avec l’émergence des nouvelles technologies : telles que les objets connectés, l’analyse de données massives (Big Data) ou encore l’intelligence artificielle.
Celles-ci prennent une place grandissante dans les entreprises et permettent d’améliorer la productivité. Elles engendrent créations de postes et remaniements et de nouvelles problématiques voient donc le jour. Dans le cas du Big Data et des objets connectés par exemples, il faut garantir la sécurité afin de maintenir le caractère privé des données recueillies et analysées.
Des ateliers pour découvrir le monde du Web ou encore des initiations à la programmation étaient accessibles à ceux qui le souhaitaient.
3DchocolatDes démonstrations présentaient des outils comme l’imprimante 3D, capable de travailler toutes sortes de matériaux et notamment de réaliser des pièces fines en chocolat. Miam !

Des robots humanoïdes dans les allées ?

Blog_Humanoides_Fr_inmoov_robot_3d_imprimante_visageDes robots humanoïdes comme InMoov étaient également présents.
Ce robot est capable de reconnaître des voix, de voir grâce aux caméras intégrées dans ses yeux et d’interpréter des images ou des sons pour réaliser des actions.
inmoovIl a été entièrement réalisé avec une imprimante 3D. L’objectif final est de fournir aux utilisateurs ayant des connaissances en électronique et en programmation, la possibilité de construire ce robot eux-mêmes avec une imprimante 3D, à l’appui d’un manuel de fabrication.

Pour finir : quelques liens utiles

L’édition 2016 a accueilli environ 2 000 personnes pour 60 intervenants. 300 sessions de mentorat se sont tenues avec plus de 160 exposants.
Ainsi, le forum jeunes femmes et numérique est un bon moyen de faciliter des rencontres pour les femmes qui ont un métier technique. Il permet aussi de mettre en contact des entreprises avec de potentielles recrues: des femmes techniques ou des profils plutôt spécialisés dans le marketing et la communication.
La présence de startupers à succès constitue une source de conseils tirés d’expériences réelles. Cela donne des clés ainsi que de l’assurance aux jeunes femmes qui veulent se lancer dans ce type d’aventure.
Pour finir, il s’agit aussi d’une journée de découverte d’outils technologiques où l’on peut élargir sa culture scientifique grâce aux conférences et discussions tournant autour du numérique.

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Alice, 23 ans, diplômée de l’ESIEA et actuellement consultante en informatique chez Zenika. Après avoir terminé mes études d’ingénieur, je me suis dirigée vers le Web et le développement d’Interfaces-Homme-Machine. Je travaille principalement avec des langages comme le JavaScript, le HTML ou le Java. Je suis passionnée par les problématiques d’UX Design et par toutes les nouvelles technologies qui gravitent autour du Web.

Ajouter un commentaire