Journal de bord d’un craftswap / Zenika x Codurance

0

Je me souviens de ce que m’a dit Xavier Detant quand je suis sorti de l’école : « Abdel, si tu veux bien commencer ta carrière commence par ce livre The Software Craftsman: Professionalism, Pragmatism, Pride” de Sandro Mancuso. » “Mindset first”, j’ai adoré ce livre et je me suis fixé comme objectif de devenir un vrai craftsman comme Xavier. Vous imaginez donc dans quel état j’étais quand il a accepté que je devienne son apprenti chez Zenika !
Après 3 ans d’expérience, j’ai eu la chance de représenter Zenika lors d’un craftswap (un échange d’employés, entre deux entreprises) avec Codurance Londres et travailler dans l’entreprise de Sandro. (Oui, oui ! Le même que le livre cité plus haut !)

Ceci est mon journal de bord de ma semaine chez Codurance.

Une semaine chez Codurance, Londres

Jour 1, matin : Entrevue avec Sandro Mancuso

J’arrive dans les locaux de Codurance et suis accueilli par Sandro, le Directeur Général de l’entreprise… Je n’en croyais pas mes yeux. La personne qui m’a tant inspiré pendant 3 ans se trouvait en face de moi ! Et j’allais travailler avec lui.

On a passé la matinée à discuter de leur programme d’apprentissage, de leurs clients et comment Zenika est organisé en petites agences à taille humaine.
Lorsque j’ai commencé à parler de nos pratiques, il a pris quelques notes, notamment sur :

  • L’Humeur du mois chez Zenika, cette pratique qui nous permet de voter et donner notre ressenti. Dans le cas ou notre réponse est négative, notre manager nous appelle dans les 24 heures suivantes pour comprendre la situation.
  • Le “How I met” en direct de notre CEO Carl Azoury chaque semaine pour nous informer sur les nouveautés de l’entreprise.

Jour 1, après-midi – Jour 2 : Pair Programming et Java

J’ai fait deux jours en pair programming (TDD, design) avec l’équipe Tesla :
Richard Wild, Andrzej Rehmann et Luciano Palma sur un projet Java. J’étais impressionné par leur qualité de code et la façon dont ils portent une attention particulière au domaine de produit ainsi qu’à la lisibilité de leur code.

Jour 3 : Projet Infrastructure Amazon Web Services

J’ai travaillé avec Mattsi Jansky et Safoura Boyot sur un projet Amazon Web Services Lambda dont nous avons mis en place l’infrastructure pour écrire et exécuter des tests e2e.
Pendant cette journée j’ai commencé à connaître les employés de Codurance (mon niveau d’anglais s’est amélioré 😀 ) et grâce aux discussions autour de la machine à café je me suis enrichi professionnellement et humainement (c’est incroyable tout ce qu’on peut apprendre pendant les pauses cafés).

Jour 4 : Programme d’apprentissage

Cette journée, passée avec les apprentis, a été consacrée au programme d’apprentissage de Codurance. Robert Firek nous a fait un kata pour refactorer du code de legacy avec la technique de “Golden master”.
A la fin de la journée, j’ai à nouveau pu discuter avec Sandro à propos de ce programme pour le clarifier davantage. Ce programme d’apprentissage prévoit 3 mois en tant qu’apprenti avant de pouvoir devenir craftsman. Durant ces 3 mois les apprentis sont payés pour apprendre et ils passent leurs journées à faire des kata, des présentations avant de faire une soutenance pour obtenir le titre de craftsman.

Jour 5 : Open space day

Une journée spéciale chez Codurance : l’open space day. Une journée de conférences internes dédiée aux employés. J’ai beaucoup apprécié l’ouverture avec un mot de Sandro qui rappelle la vision de Codurance et son histoire.

J’ai également pu présenter 2 sujets :

  • Technique : la démystification de la magie derrière spring boot
  • Organisationnel et managérial : “Zenika, another french company”

Ces conférences m’ont rappelé les Technozaures de Zenika, avec call for papers, votes et planning, mais dans un format un peu différent. Chez Codurance c’est un forum ouvert, tous les participants sont également orateurs et aucun planning n’est prévu à l’avance.

En résumé, une expérience riche en enseignement

S’il y a quelque chose que j’ai appris lors de ce swap, et pendant mes années chez Zenika, c’est que travailler avec des gens qui sont passionnés par ce qu’ils font et cherchent toujours à s’améliorer ne peut que nous faire grandir.
Encore un grand merci à Zenika et Codurance de m’avoir donné la chance de participer à cette expérience riche et intense.

Bonus : Christian Panadero de Codurance répond à nos questions de façon un peu spéciale.

Parce qu’un craftswap est un échange, nous avons reçu Christan Panadeo de Codurance. A la fin de la semaine passée chez Zenika, nous avons voulu l’interviewer. Bien sûr, Zenikanard s’en est mêlé !

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Passionné par la création de startups et de produits qui ont un impact réel, je suis avant tout conscient des enjeux des projets : il faut livrer vite, mais aussi livrer de la qualité pour pouvoir continuer à livrer vite sur le long terme. Formateur chez Zenika et enseignant dans une école d’ingénieur, je suis drivé par un mindset critique (pourquoi faire les choses ?) et un sens du partage. mes centres d'intérêts sont forcément divers : Lean Startup/Agilité, le Software Craftsmanship et l’architecture logicielle.

Ajouter un commentaire