Le code qui façonne le mode

0

Tel Christophe Colomb qui accoste en Amérique sans se douter de la portée de sa découverte, nous sommes loin de mesurer l’impact de la révolution numérique et son impact sur l’émergence d’un nouveau monde.

Cette révolution, portée par des nouvelles technologies comme la Réalité Virtuelle, la Réalité Augmentée, 5G, la Blockchain, le Big Data, l’Intelligence Artificielle ou encore l’Internet de l’Objet, engendre de nouvelles activités économiques, de nouvelles façons d’interagir et de nouvelles façons d’organiser les territoires.

Notre monde étant en pleine mutation et dynamique, il devient réellement possible de le changer et les développeurs ne s’en privent pas ! C’est avec cette vision que Zenika regroupe toutes ses actions au travers de son programme Coding the World.

Le geek d’aujourd’hui est la rockstar des années 60”

Loin des clichés qui existent sur cette communauté, le geek de la révolution numérique est attrayant, casse les codes vestimentaires de l’entreprise, fait son apparition dans la presse people, lève des millions, et bâtit de manière fulgurante des empires économiques plus puissants et prospères que certains pays, avec un investissement négligeable au démarrage: un ordinateur, une idée, la motivation de changer le monde et la production de son code source.

Le point commun entre Apple, Microsoft, Google, Facebook, Amazon, Tesla, Instagram, Twitter, Snapchat ? 

Toutes ces entreprises ont été fondées par des développeurs ! Désormais célèbres, leurs noms sont à jamais associés à leurs entreprises : Steve Jobs, Bill Gates, Elon Musk, Mark Zuckerberg, Jeff Bezos [1]

 

Seules trois entreprises au monde ont atteint une valorisation boursière de 1000 milliards de dollars ! Respectivement Apple (août 2018), Amazon (septembre 2018) et Microsoft (mai 2019)… trois entreprises du numérique créées par des développeurs. [2]

FoodTech, HealthTech, FinTech, LegalTech, InsurTech, CleanTech, EdTech, HappyTech et même SexTech… On peut le dire, impossible d’échapper à la technologie et aux besoins en développement !

 

“Le geek d’aujourd’hui est la rockstar des années 60” 

 

La contre-culture geek, prenant le relais de la contre-culture hippie des années 60, est un mouvement qui souhaite changer le monde, le rendre plus libre, plus ouvert et plus accessible à tous grâce au numérique.

 

Dans l’ombre, ils ont pourtant changé le monde

La majorité doit être familière avec ce qui vient d’être décrit, mais tout cela n’est possible que grâce au travail et aux accomplissements de gens parfois encore trop méconnu ! Et contrairement aux idées reçues, le monde du code n’est pas uniquement masculin, de très nombreuses femmes sont à l’origine de ses grandes révolutions.

 

Le 21 juillet dernier avait lieu la commémoration des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la lune : un événement marquant dans l’histoire de l’humanité.
Tout le monde connaît cette fabuleuse histoire de la conquête spatiale et celle de ses acteurs clés :

Mais dans cette épopée des temps modernes, qui connaît Margaret Hamilton, informaticienne qui conçut le système embarqué du programme spatial Apollo ? Les informaticiens étaient peu mis en avant, mais les temps ont changé et c’est maintenant eux qui créent le futur !

 

Savoir d’où l’on vient pour décider où on va

Seulement quelques mois avant cet événement historique, le monde diplomatique, dans son édition de décembre 1968, publie un article sur la révolution informatique qui recense environ 3000 ordinateurs en France (!!), et, malgré ce nombre, publie cette phrase tellement prémonitoire :  

“(…) Comment donc expliquer que cette machine à calculer électronique qu’est l’ordinateur ait pour destin de bouleverser jusqu’à nos modes de vie et de pensée ? (…) ” 

Toutes ces choses nous ont décidé à mettre en avant ces Femmes et ces Hommes, parfois méconnu.e.s, qui ont transformé le monde grâce au numérique, dans une série de vidéos que nous démarrons cette rentrée :

 

[1]

[2]

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Carl est le CEO (Chief Enabler Officer) de Zenika, société qu’il co-fonde en 2006. Entrepreneur dans l’âme il souhaite disrupter le modèle de l’ESN. Parmi ses sujets de prédilection : la Qualité de Vie au Travail et l’Innovation. Carl est aussi Vice-Président du Think Tank Entreprise & Progrès, mouvement qui vise à faire de l’entreprise un bien commun.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.