Ils ont fait leurs armes chez Zenika

0

Si la vie chez Zenika était un film, les amoureux de kung-fu et de mangas évoqueraient sans nul doûte l’incontournable Naruto, tandis que d’autres parleraient d’un de ces films avec Jackie Chan.

Si l’entretien d’embauche peut faire peur (peur d’être jugé, peur d’échouer), il ne faut pas oublier que c’est un moment où le candidat peut juger de la capacité de son futur employeur à l’accompagner dans sa progression et prendre la pleine mesure de son potentiel.

Soyez vous-même et faites brûler votre cosmos-énergie !

Ce n’est pas pour rien que Zenika affiche des signes de « coolitude », pour employer les mots de son CEO, Carl Azoury.

“J’ai toujours eu la même motivation pour apprendre et progresser. Passer par Zenika, c’est s’assurer de repartir en montant d’un niveau, unlocked”- Carl Azoury

“Les initiatives pour permettre un dynamisme sont réunies. Les événements, les Technozaures contribuent à cet environnement propice à l’apprentissage. Les stages sont un exemple. On permet aux collaborateurs de choisir/soumettre un sujet de stage, le stagiaire contribue ensuite à le faire évoluer. Les sujets de stage répondent à des besoins internes et non un besoin client, et échappent aux contraintes qui vont avec.” – Antoine Caron

“J’ai rejoins Containous dans le cadre du programme Zstartup. Je travaillais jusqu’alors sur un projet annexe à Traefik, avec Emile Vauge et Vincent Demeester. Ce que j’apprécie le plus ici, c’est la disponibilité de mon tuteur et des personnes, à partir du moment où nous travaillons au même endroit” – Martin Piegay

“Lors de mes missions, j’ai beaucoup appris auprès de ceux qui étaient avec moi. Je dois beaucoup notamment à Xavier Detant, pour les connaissances en Craftsmanship qu’il m’a transmises, et à Khaled Souf, pour son savoir en Domaine-Driven Design. On m’a conseillé pas mal de lectures, sur bien des sujets. Sans Zenika, je n’aurais pas le niveau que j’ai maintenant. Chacun était là pour me guider, et pallier à mon manque l’expérience, alors que je sortais de l’école.” – Abdellah Zeroual

Un lieu de partage, d’échange et de plaisir

Les vaillants chevaliers qui y sont passés peuvent le dire : non seulement la formation fait partie de nos activités, mais nous avons surtout très à cœur de partager, de s’enrichir mutuellement aux côtés des uns et des autres. On ne s’en cache pas, les relations sont importantes, et nous prenons plaisir à avancer ensemble.

Si chez Zenika tu viens, tu progresseras

Imagine un monde où il n’y a pas de question bête, où l’apprentissage se fait tout au long de la vie professionnelle et où chacun tire son expertise de ses échanges, de sa disponibilité auprès des autres. Ce monde là existe. Les Zenikéens le construisent jour après jour. En tout cas, c’est ce qu’ils tendent à faire depuis la création de l’entreprise.

Pour la petite histoire, Zenika est l’anagramme de Kaizen, qui signifie l’amélioration continue.

“Chez Zenika, le Manager est assimilé à un facilitateur. Il est présent pour servir et aider le collaborateur à grandir” – Delphine Christôme

Un long discours ne serait pas suffisant pour décrire ce qu’il se passe lorsque nous sommes amenés à recruter et à accueillir un nouveau collaborateur. Nous avons souhaité vous raconter le tout en vidéo.

Quand Guillaume rencontre Carl …

Trublion inlassable, Guillaume paye cependant la litière et la nourriture de ses chats grâce à son activité de développeur/formateur. Principalement versé dans le Java (dont le coté strict lui permet de “se recadrer”) et un peu Javascript (pour les raisons inverses) il aime, au delà des technologies, les méthodes de développement propres, conviviales, élégantes et raisonnées. Intimement convaincu que : “Le développement c’est que de la communication.”, il n’a qu’une hâte, prendre une bière avec toi pour en discuter.

Si vous connaissiez déjà Guillaume, on ne vous a pas encore présenté Carl, notre CEO. De formation d’ingénieur Agronome, il appréhende la complexité du vivant et sa transposition à l’entreprise. Entrepreneur dans l’âme, il souhaite (ré)inventer le modèle de la SSII. Zenika fête ses 10 ans cette année, totalise 200 collaborateurs dans 6 agences en France et se classe parmi les Great Places to Work. Carl est membre du think tank Entreprise & Progrès, mouvement qui pense que « le progrès social est une condition du progrès économique ».

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire