1 journée avec Eclipse

0

Vendredi 5 novembre avait lieu l’Eclipse Day Paris organisé par Zenika et ProxiAD.
Je n’avais jamais participé à un événement Eclipse de cette envergure en France. J’ai donc sauté sur cette occasion rêvée et me voilà au Pavillon Royal, un lieu très sympathique pour un événement qui l’était tout autant.

La journée a débuté à 9h00 avec le discours d’ouverture de Mike Milinkovich, directeur exécutif de la Fondation Eclipse.
Sa conférence m’a permis d’apprendre encore plus sur la fondation dont le succès n’est plus à prouver avec son projet phare qu’on ne présente plus Eclipse IDE.
Mike a terminé sa présentation avec quelques exclusivité sur le projet e4 et le futur d’Eclipse, ce qui promet plein de bonnes choses pour 2011.

Zenika et ProxiAD, organisatrices de l’événement, ont présenté chacune un cas client basé massivement sur Eclipse.
Zenika a fait un retour client en faisant intervenir Six Telekurs qu’ils ont accompagné dans le choix et le développement d’une interface en client lourd avec Eclipse RCP et client léger avec Eclipse RAP pour la suite logicielle PATIO. L’utilisation de ces technologies a permis de mutualiser plus de 90% du code entre une application Desktop et Web 2.0. Ce témoignage m’a permis de découvrir de nouvelles facettes très intéressantes des technologies Eclipse pour le single-sourcing et le reporting avec Eclipse BIRT.
ProxiAD a ensuite présenté son projet d’édition de règles métiers en Eclipse-RCP. Cet outil permet de décrire des règles selon 3 modes : textuel avec Xtext, tabulaire et enfin graphique avec jBPM. Les règles peuvent ensuite être exportées en code Java ou COBOL. Projet vraiment impressionnant et avant gardiste car comme l’a conclu le conférencier : « Il y a 8 mois, j’aurais jamais cru que cela soit possible. »

On a enchainé avec une présentation sur EclipseLink et la persistance avec Java par Doug Clarke.
Un sujet que j’ai découvert avec grand plaisir ayant travaillé sur des applications utilisant déjà Hibernate ou Castor. Doug nous a montré cette implémentation de JPA d’une grande richesse et parfaitement intégrée avec Dali, le plugin de persistance d’Eclipse. Un projet très actif qui semble avoir encore pas mal d’idées dans les cartons.

Après une petite pause pour se rafraichir autour d’un petit verre de jus de d’orange et voir ce qu’il se fait sur le marché, en faisant le tour des sponsors (j’en ai également profité pour tenter ma chance au tirage au sort de Zenika: un AR Drone à gagner !), nous avons continué avec une présentation de eGit par Chris Aniszczyk particulièrement intéressante.
Chris nous a rapidement présenté l’historique de Git et de ses concepts décentralisés avant de nous expliquer le choix de la Fondation Eclipse de migrer vers ce DVCS, ainsi que le développement actif de eGit pour l’intégrer à Eclipse aussi parfaitement que l’est CVS. Il nous a également montré l’utilisation de gerrit, un système de revue de code, qui fonctionne parfaitement avec le process de commit dans les projets Eclipse. Cette conférence va certainement être à l’initiative de l’utilisation des DVCS dans le développement d’applications d’entreprise. Bien que, d’expérience, les mentalités doivent encore évoluer un peu sur les workflows d’utilisation des VCS.

La matinée s’est terminé par une présentation de Virgo et Gemini par Steve Powell. Virgo est le serveur SpringSource dm qui a été intégré au projet Eclipse RT, tout juste sorti ce 1er novembre. Je n’ai pas la chance de connaître la technologie OSGi mais les évolutions futures et possibilités offertes semblent pleines de promesses. De quoi donner envie de se mettre à OSGi !

Place à la restauration auprès d’un (excellent et bien mérité) buffet.
J’en ai donc profité pour faire un tour et écouter un peu les discussions qui se développaient entre les participants. Finalement je me suis retrouvé à discuter pendant un bon moment avec Chris sur l’intégration des différents DVCS dans Eclipse en regrettant que le support Windows de Git n’ai pas été aussi prometteur il y a 2,5 ans lorsque j’ai choisi le successeur de CVS chez mon ancien employeur (qui a finalement été Bazaar, que je trouve génial aussi !).

Bien restauré et boosté par ma conversation avec Chris, j’ai choisi mes conférences de l’après-midi. Plusieurs conférences étaient en parallèle, le choix a donc été difficile 😉
J’ai tout d’abord assisté à la présentation d’une solution de génération de rapport OpenDocument à partir de plusieurs sources animée par Régis Chevrel de Sodius. Cette société propose un outil de m2m (model to model), basé sur Eclipse, facilitant les interactions entre les différents outils de modélisation. Il permet en plus de générer des rapports OpenDocument à partir de templates OpenDocument accédant aux données des modèles.

Ensuite, Jason Van Zyl de Sonatype, a présenté tous les développements en cours pour les technologies qu’ils gèrent : Maven 3.1, m2eclipse, Nexus, Aether, … Les évolutions sont nombreuses et prometteuses.

Zenika et Proxiad ont profité de la pause pour annoncer les gagnants des tirages aux sorts de l’AR Drone offert par Zenika et l’iPod Touch offert pas ProxiAD.
Je n’ai malheureusement pas eu la chance de faire partie des heureux gagnants…

J’ai ensuite continué avec la conférence sur BIRT. Stephan Caracas d’Actuate a réalisé un bref historique sur le choix OpenSource professionnel pour le développement de cet outils avant de nous présenter une démo au véritable effet bluffant.

Enfin, ma journée s’est terminée sur le thème de l’intégration de Windows Azure dans Eclipse par Pierre Couzy de Microsoft et Yves Yang de Soyatec. Après une présentation de Windows Azure, la plateforme de Cloud Computing de Microsoft, Yves nous fait une démo du déploiement d’application Java sur le cloud comme on peut le faire en local avec un ‘Run on server’.

L’Eclipse Day Paris s’est terminé sur un bilan très positif.
La journée a été très riche, avec un grand nombre de conférences et de rencontres intéressantes.
Quoi qu’il en soit, je garderai en tête les conseils de Chris.
Une expérience enrichissante que je conseille à tous !
A rééditer !

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire