La rétro carte postale

4

Ça y est les vacances sont finies. Avec la rentrée viennent parfois aussi les bonnes résolutions. Pour ma part, j’avais envie d’inventer une rétrospective qui pourrait proposer une bonne transition entre les personnes qui revenaient de vacances et celles qui avaient continué à travailler pendant ces périodes potentiellement plus calmes… Et c’est chose faite !

Actuellement Scrum Master en mission chez M6, j’ai profité du fait de travailler avec plusieurs équipes différentes et d’avoir d’autres collègues Scrum Master très ouverts aux nouveautés pour tenter un nouveau format que j’ai nommé : « la rétro carte postale ».

A mi-chemin entre le cadavre exquis et le blanc manger coco (version soft), la rétro carte postale est une rétro qui permet à chacun de s’exprimer de façon approfondie sur les différents sujets du sprint, tout en utilisant un format ludique qui allège la rétro et la rend plus digeste.

Je partage cette rétro avec vous pour que vous puissiez à votre tour la tenter si l’envie de changer de format se présente.

Durée : 1h – 1h30
Matériel :
  • Des post it et des feutres.
  • Des feuilles blanches au format carte postale et des crayons de couleur.
  • De quoi accrocher les feuilles (magnet, pâte à fix, etc)

Déroulé 

Sans expliquer pourquoi ni avoir annoncé le thème de la rétro (pour garder plus de mystère), demandez aux personnes de :

1. Numéroter des post it de 1 à 8

2. Répondre aux questions en toutes lettres sur chaque post-it dans cet ordre (pas plus de 3 réponses par post-it pour garder du rythme) :

  • Post-it 4 – Notez-les événements marquants du sprint
  • Post-it 5 – Ce que vous avez aimé pendant ce sprint
  • Post-it 6 – Ce que vous avez moins aimé pendant ce sprint
  • Post-it 7 – Des idées d’améliorations
  • Post-it 3 – Au global, un adjectif pour définir ce sprint

Ne pas hésiter à donner des exemples si les personnes bloquent. Ex : dense, intéressant, mouvementé, inattendu, etc.

  • Post-it 8 – Un proverbe ou une expression connue
  • Post-it 2 – Un lieu
  • Post-it 1 – Un personnage célèbre, un membre de votre famille réel ou fictif ou quelqu’un que tout le monde connaît. 

Astuce : si vous sentez que des personnes bloquent sur la rédaction des 3 derniers tickets (qui demandent un peu de lâcher prise) n’hésitez pas à leur préciser qu’elles n’auront pas besoin de justifier ce qu’elles auront écrit.

3. Sur une face de la feuille blanche, demander aux personnes de dessiner le lieu qu’elles ont inscrit sur le post-it n°2. C’est l’occasion de découvrir les talents de dessinateurs de certains !

4. La grande révélation arrive enfin : « Nous sommes en rétro carte postale et avec vos post-it vous allez remplir les textes à trou de la carte postale que je vous présente maintenant. »

À ce stade vous entendrez probablement des rires dans la salle car les personnes réalisent les impacts de leur post-it sur la suite de la rétro.

5- Vous pouvez alors afficher le texte de la carte postale (texte ci-dessous), soit sur un grand tableau ou via une fausse carte postale que vous projetez sur un écran (selon le matériel que vous avez sous la main).

6- Demandez ensuite aux personnes de présenter leur carte postale et de compléter le texte à trou avec leurs post-its 🙂

Carte postale 

Cher/ chère ___1___ 

Un petit coucou de ___2___ où je viens de passer des semaines ___3___ .

Tu ne devineras jamais ce qui est arrivé : ___4___

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est ___5___

En revanche c’était assez gênant que ___6___

Parfois je me demande si on ne devrait pas___7___  

Mais bon, comme dirait tonton René ___8___ !

 

7. Vous pouvez à présent débriefer avec l’équipe à votre guise, selon les sujets qui sont beaucoup ressortis ou encore à partir des propositions d’améliorations apportées avec le ticket n°7.

J’avais au départ proposé des phrases en plus (le temps était .., type de salutation…). Mais je les ai finalement enlevées, car elles n’apportaient pas grand-chose à l’atelier et cassaient le rythme.

Quand utiliser ce format ?

Au final, les cartes postales laissent de jolis (ou pas) souvenirs de ce moment et permettent de révéler un peu plus les personnalités de chacun.

Les présentations donnent quant à elles l’occasion de parler clairement des sujets tout en gardant un côté fun dans la façon de les aborder.

Ce n’est pas une rétro qui peut a priori se réutiliser régulièrement avec la même équipe, car son principe est grandement basé sur l’effet de surprise. Pour autant, je pense qu’elle peut être utile pour casser la monotonie des rituels habituels et donner l’opportunité à l’équipe de se connaître un peu plus.

J’espère que suite à cet article vous aurez envie vous aussi de tester ce format de rétro et je serai preneuse de vos retours pour continuer à le faire évoluer !

Partagez cet article.

A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. Hello,
    Ca me semble une idée originale pour casser les standards, je vais l’essayer!
    Comment as tu fais enchainé « On identifie des actions concrètes à mettre en place » ? à partir de la liste des points – 6 – et -7- remontés par l’équipe?

  2. Le point 7 c’est les personnes elles-mêmes qui apportent des suggestions pour améliorer la situation. Donc il suffit de rebondir dessus : « Tu parles d’essayer X choses, est-ce que tu pourrais approfondir la façon dont ça pourrait être mis en place ? ».
    Pour le point 6 on peut notamment partir des éléments qui sont ressortis plusieurs fois, par plusieurs personnes différentes. Par exemple : « on voit que vous avez été plusieurs à être gênés par X situation, selon vous qu’est-ce qu’on pourrait faire pour éviter que cette situation ne se reproduise à l’avenir ? »

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.